samedi, juillet 07, 2007

Crète, I

La Crète est une île de contrastes.

Contrastes dans les paysages: des montagnes de plus de 2400 mètres se jetant dans la mer donnent des côtes très variées, des falaises, des gorges impressionnantes. Ajoutez à cela quelques plaines et quelques hauts plateaux, quatre "grandes" villes principales, quelques petites plages désertes ou de grandes plages couvertes de touristes...

Contrastes des vieilles pierres: l'histoire de la Crète est riche et se retrouve aussi bien dans chaque village (par de nombreux petits sites archéologiques perdus au milieu de nulle part) que dans les grandes villes: ici des fouilles de l'époque minoenne (2700-1100 avant JC), là une villa romaine. Ici encore, les restes d'une maison vénitienne (XIIIè - XVIIè) ont servi de base à une construction plus récente; là-haut, un fort de l'occupation ottomane et, souvent, des hommages aux Crétois massacrés par les Turcs.

Contrastes dans les cultures et la végétation. L'île est à mi-chemin entre Grèce, Turquie et Libye. Il y fait très chaud et sec; il y fait aussi (paraît-il!) pas mal de vent.
La côte Sud en est le jardin potager: des milliers de serres donnent des aubergines, poivrons, pastèques, etc... et même quelques bananes. Certaines vallées semblent dédiées aux oranges, d'autres aux citrons ou aux cerises.
Le reste de l'île est couvert d'oliviers; du moins, là où ils acceptent de pousser. GéoGuide parle de 60 oliviers par habitant, c'est probablement un minimum! Si vraiment ceux-ci ne veulent pas pousser, il reste la "phrygana", un peu notre "garrigue", aux couleurs très variées.
Et entre les oliviers: chèvres et moutons, partout; y compris sur les routes...
Au détour d'un col, un haut-plateau fertile et verdoyant, entouré de montagnes arides, apparaît tel une oasis.

Contrastes enfin entre les quelques villes modérément agitées, les stations touristiques colonisées et les régions semi-désertiques qui commencent parfois à quelques kilomètres de là. Et pourtant, dans ce qui pourrait être des déserts, le moindre petit village plus ridicule que Busséol possède au moins deux "kafénion" et une taverne.


On peut voir les 19 photos de cette première série.



On peut ne pas voir 13 autres photos ici.

@ suivre.
N.B.: il n'est pas interdit de laisser des commentaires.

1 commentaire:

JF a dit…

C'est comme à Busséol, y'a aussi des chats...